Archives du mot-clé Valorisation immobilière

Les enjeux du BIM en phase d’exploitation

Le BIM constitue à la fois un ensemble foisonnant de données et un outil de représentation graphique pour la construction. Aussi, son utilisation dans un projet permet de révolutionner les méthodes de conception en offrant une interopérabilité tout au long du processus de construction entre les différents intervenants de l’ouvrage. Cependant, les perspectives d’avenir du BIM ne s’arrêtent pas à la réception d’un bâtiment. En effet, c’est le suivi du cycle de vie tout entier de l’ouvrage qui se voit aujourd’hui transformé. Pour cela, l’usage des performances de la maquette numérique ne doit pas se limiter à la seule phase de construction mais concerner également la phase d’exploitation.

Le transfert de données du constructeur à l’exploitant

Au-delà de son utilisation pour la conception et la réalisation, le BIM peut être utilisé comme un pont entre les phases de construction et d’exploitation. En proposant un partage de données qui devrait se faire dès la phase de conception, cela permettait d’impliquer au plus tôt la partie en charge de la vie du bâtiment après sa livraison. Un tel transfert s’appuyant sur la maquette numérique éviterait ainsi d’importantes pertes d’information. Par conséquent, certaines erreurs et dysfonctionnements pourront être évités en faisant participer l’exploitant qui pourra faire part de son type d’utilisation et de ses besoins. Finalement, le bénéfice de cette interaction se retrouvera dans le coût global de l’ouvrage, comme par exemple sur l’optimisation des besoins énergétiques, la correction des malfaçons ou des erreurs de conception, la réduction des coûts de non-qualité.

Un gain pour les propriétaires, exploitants et occupants

En rendant la maquette numérique accessible à l’exploitant mais aussi au propriétaire, cela améliore la connaissance du bâtiment qu’ils ont en charge ou occupent, notamment sur le plan technique. Ainsi, on observera une meilleure gestion de l’ouvrage par rapport aux travaux de maintenance, une prise de décision facilitée pour les syndicats de copropriété et également un confort accru pour l’occupant. Par ailleurs, la réorganisation d’un bâtiment ou le réaménagement d’un espace sera facilité grâce à une meilleure gestion des données. La bonne connaissance des équipements et de leur disposition assurera une meilleure répartition en cas de redécoupage d’une surface.

La valorisation des biens immobiliers et le coût des assurances 

Une connaissance accrue de l’ouvrage permet de le valoriser sur le marché immobilier en fournissant aux acquéreurs potentiels un panel considérable d’informations sur le bâtiment. Aussi, en ayant une meilleure approche du bâtiment et de son fonctionnement, cela conduira à une meilleure maîtrise des risques et, par conséquent, le coût des assurances sera réduit.

Un nouveau rôle à jouer pour l’actualisation de la maquette numérique

L’utilisation du BIM en phase d’exploitation requiert un travail d’actualisation continue de la maquette tout au long du cycle de vie de l’ouvrage, ainsi qu’une conservation des données collectées. Par exemple, l’état des installations ou leur renouvellement devront être renseignés par une mise à jour du support. A l’avenir, cette tâche sera probablement une des responsabilités du BIM Manager sur la phase d’exploitation du bâtiment.

Share Button