Archives du mot-clé Louis Vuitton

La nouvelle effervescence autour du BIM est-elle justifiée ?

Après avoir révolutionné l’industrie en général et l’aéronautique, la modélisation 3D s’attaque enfin au milieu de la construction. De nouveaux outils informatiques s’installent sur le marché tels que des logiciels de conception à base d’éléments finis, des outils de modélisation, …

Le monde est maintenant un univers très concurrentiel et internationalisé grâce à la libéralisation et l’accélération des échanges par internet et la mondialisation. Les marchés à forte concurrence ou les réalisations très complexes rendent le BIM indispensable aujourd’hui. Cet outil permet de gagner du temps sur chantier pour anticiper et éviter les clashs ou les malfaçons. Cela rend possible une gestion des interfaces plus précise entre les différents cotraitants ou concepteurs. La création d’une plateforme collaborative permet aussi que chacun puisse bénéficier des avancées ou des travaux des autres. Un bel exemple d’utilisation du BIM est la construction de la fondation Louis Vuitton imaginée par Franck Géhry et réalisée par Vinci Grands Projets qui est un projet très audacieux.

Modélisation de la fondation Louis Vuitton

Il peut avoir d’autres utilités : il peut aussi servir d’outils pédagogiques en tant que maquette virtuelle afin d’expliquer aux équipes de production l’organisation du projet ou de présenter un projet à des investisseurs. Cependant, ce n’est pas non plus une réponse adaptée pour tout type de projet.

En effet, le BIM peut être long et complexe à mettre en place, il faut que l’investissement soit utile. Comme il existe de nombreux éditeurs (Autodesk, Catia, Tekla, Digital Project,…), tout le monde ne travaille pas avec les mêmes logiciels de modélisation. Vu qu’ils sont rarement compatibles, il faut donc pouvoir traduire d’un système à l’autre et cela constitue un frein à la transmission des données.

De plus, étant donné que les systèmes d’exploitation et les logiciels changent régulièrement, les données ayant servi à la réalisation d’un bâtiment risquent de ne pas être réutilisable durant toute sa durée de vie : les échelles de temps ne sont pas les mêmes. C’est un des problèmes auquel a dû répondre Eric TAILLARDAT et son équipe (Vinci Grands Projets) pour la fondation Louis Vuitton. Il a alors réussi à créer un système totalement indépendant de tout logiciel et système d’exploitation pouvant être réutilisable pour rebâtir entièrement le bâtiment une nouvelle fois.

Donc oui le BIM est une révolution souhaitable et indispensable pour les projets audacieux.

Share Button