Archives du mot-clé Erreurs

Les Risques de l’utilisation du Building Information Modeling

Le Building Information Modeling (BIM) est aujourd’hui un excellent outil permettant la réduction du coût de construction et accélérant les projets de construction. Le BIM a le potentiel d’éviter les erreurs si un réel effort de planification est partagé et entretenu entre les membres d’une équipe. Les logiciels de BIM permettent de décomposer les projets de construction pour une meilleure compréhension du processus, et peuvent être mis en œuvre par les entrepreneurs et les sous-traitants. Lorsque le BIM est utilisé de manière appropriée, il est possible de réduire le coût et le délai du projet, et diminuer les réclamations ou plaintes du client. Mais qu’arrive-t-il lorsque que le BIM n’est pas soigneusement partagé et expliqué à tous les membres de l’équipe ?

Communication : L’une des principales difficultés lors de l’implémentation du BIM en tant que partie intégrante du projet est la collaboration et l’accessibilité du modèle à tous les membres impliqués durant les phases de construction. Même si les architectes utilisent le logiciel pour générer un beau bâtiment, participant ainsi à la réduction du coût et du matériel, si les approches conçues ne sont pas transmises à l’entreprise, des réclamations et des problèmes peuvent surgir.

Contrôle : Une fois le BIM développé et distribué aux membres impliqués dans le projet, de soigneuses précautions doivent être prises pour réduire la possibilité de voir surgir des changements ou altérations du projet de la part de personnes non autorisées. Le risque encouru en changeant un modèle de BIM est récemment devenu un problème dans les projets de construction à très grande échelle, au cours duquel plusieurs consultants et contractuels tentent de compléter ou modifier le modèle à leurs fins respectives, sans partager leurs idées au groupe tout entier. Un chef d’équipe doit donc être désigné et devra être le seul membre autorisé à apporter des modifications au modèle.

Erreurs de conception : Qui devrait prendre la responsabilité si la construction du bâtiment échoue à respecter les codes et normes de construction ? Est-ce la responsabilité de l’entreprise titulaire ?  Ou celle de l’architecte ? Les responsabilités sont étroitement partagées entre les différentes entités ayant participé à la planification, aux révisions et à la saisie du modèle de BIM. Dans certains cas, des poursuites judiciaires peuvent survenir si l’entrepreneur porte plainte en raison de concepts défectueux ou modifiés. Des erreurs dans ce genre pourraient représenter des frais judiciaires supplémentaires, non prévus dans le contrat original, réduisant ainsi les économies générées par l’utilisation du BIM.

Coûts de Construction : Même si l’implémentation du BIM dans les projets de construction donne une idée générale sur le prix total à anticiper, celui-ci peut être faussé. Le BIM permet d’estimer le prix de la manière la plus précise, mais ne prendra pas en compte les variations réelles des prix des marchés émergents comme les marchés des métaux, du pétrole et de ses produits dérivés.

Réduire les erreurs dues à l’utilisation du BIM :
Les astuces suivantes peuvent être vitales pour réduire les erreurs et diminuer les risques encourus lors de l’utilisation du BIM dans un projet :

  • Le chef d’équipe du BIM doit être à l’aise avec le logiciel
  • Les membres de l’équipe du BIM doivent être capables de communiquer chaque idée qu’ils pensent pouvoir mettre en œuvre
  • Attribuer les responsabilités. Chaque membre de l’équipe doit connaître son rôle et ses limites. Le BIM est un effort collectif.
  • Identifier des collaborateurs pouvant construire en utilisant le BIM. Malheureusement, le BIM n’est pas fait pour tout le monde.
  • Discuter avec l’organisme assureur des éventuels problèmes pouvant surgir à la suite d’une mauvaise utilisation du BIM
Share Button