Archives du mot-clé conflit

BIM: la recette de Mamie Renée

Citation de Mamie Renée:

« Ah vraiment, ces jeunes ils m’épatent ! Ils pensent tout réinventer à chaque seconde. Tenez, par exemple, le BIM : tout le monde pense que c’est tout neuf, que c’est génial mais trop compliqué, et que d’ici quelques années ça va faire fureur. Mais de mon temps, on savait déjà comment faire ! Puisque vous êtes là, je vais être sympa  et  dévoiler ma fameuse recette de crème à la vanille…»


INGREDIENTS

Un chef: Mamie Renée

Un logiciel: Il faut un environnement de travail adapté à nos besoins. En gros, il faut choisir sa cuisine. Plus la recette sera importante et complexe, plus il faudra d’espace, de casseroles, d’ingrédients et de marmitons. Pour Mamie Renée, réaliser une simple crème à la vanille équivaut à une promenade de santé. En revanche pour préparer ses 1000 crèmes à la vanille, Mamie Renée a beau être en forme, elle a quand même invité toutes ses copines de gym en renfort.

Des objets: Mamie Renée tient à la qualité de ses produits. Pour cela, elle met un point d’honneur à définir aussi précisément que possible tous les paramètres de chaque objet. Pour la crème à la vanille, il nous faut des produits et pas n’importe lesquels. Des œufs d’autruches ou de poules élevées en plein air ? Gros ou moyen calibre ? De quelle provenance ? La préparation se fera dans des saladiers de quelle contenance ? En verre ou en inox ?

Une base de données: Ces informations sont répertoriées et organisées pour chaque objet sur un grand tableau dans la cuisine qui est utilisable par toutes les copines de gym. Chacune d’elles peut consulter le tableau ou non selon la qualité de sa vision, et chacune d’elle peut supprimer, ajouter ou modifier les paramètres d’un objet, à l’exception des paramètres de base essentiels qui ont été inscrits au feutre indélébile par Mamie Renée ; si on retire la vanille de la crème, ce n’est plus une crème à la vanille.

Des familles d’objets: Pour Mamie Renée, le plus important c’est la famille (si, si, la famille). Les objets sont classés selon leur nature : Par exemple les objets cuiller à soupe et couteau sont classés dans la famille « couverts », les objets casserole et saladier sont classés dans la famille « récipients » et les objets lait et œuf sont classés dans la famille « produits frais ». On peut aussi faire une famille de familles en regroupant les couverts et les récipients dans un groupe « ustensiles » par exemple… Mamie Renée vous a embrouillé ?


PREPARATION

Assemblez les objets entre eux: Une fois que tous vos ingrédients et ustensiles sont sur le plan de travail, il vous faut les assembler et définir des liaisons entre eux. Les œufs doivent être battus dans le saladier avec le sucre, et seulement une fois que le mélange blanchit, on incorpore la farine en pluie fine. Ces informations de liaison sont également inscrites sur le tableau et complètent les paramètres de chaque objet. Il est clair que si Mireille votre voisine de plan de travail qui est un peu dure de la feuille met deux fois trop d’œufs, il faudra doubler toutes les doses pour rattraper la boulette avant que Mamie Renée fasse un infarctus… Les ingrédients peuvent donc interagir entre eux et influencer l’ensemble de la recette.

Coordonnez les logiciels: Mamie Renée coordonne par talkie-walkie dernière génération tout son réseau de copines de gym travaillant à l’élaboration des 1000 crèmes. Comme le boulot est énorme, elles sont réparties dans plusieurs cuisines et travaillent simultanément sur des tâches bien définies : dans la cuisine de Mamie Renée on fait la préparation tandis que chez Geneviève, on la fait cuire à feu doux.

Détectez les conflits: Bon, Mireille est un peu têtue et en plus d’avoir doublé le nombre d’œufs, elle a décidé de son propre chef de mettre de la levure chimique dans la préparation. Heureusement, la méticuleuse Claude qui est chargée de réunir tous les ingrédients au bout du plan de travail n’a pas fourni de levure à Mireille puisque cet ingrédient n’était pas en stock. De plus, Geneviève qui est en charge de la cuisson aurait immédiatement remarqué que la crème triplait de volume en étant chauffée. L’avantage de coordonner les différents pôles de travail prend donc ici tout son sens puisque l’information est remontée à tous les niveaux, ce qui permet d’éliminer les erreurs à la source.

Ajoutez un soupçon de business: Mamie Renée et ses copines de gym ont vite compris que si elles offraient leurs crèmes à la vanille toutes faites aux bonnes personnes en ville, elles augmenteraient leurs chances de les voir sélectionnées pour des grandes occasions. Ainsi, elles ont obtenu la confection de 1000 crèmes supplémentaires pour le grand banquet de Noël organisé par la ville de Theix la semaine prochaine !


Citation finale de Mamie Renée

« La recette de la crème à la vanille n’appartient à personne. C’est une méthode de travail et un état d’esprit. »

Share Button