BIM: une réalité future au Brésil

Le BIM (Building Information Modeling) est déjà une réalité dans plusieurs entreprises de différents pays. Le système dispose d’un certain nombre d’avantages pour les grands projets, tels que les prévisions des matériaux, du temps et des problèmes qui seraient perçus seulement dans le projet exécutif. Cependant, le besoin de professionnels qualifiés, de une bibliothèque de composants et de l’interaction entre les logiciels sont quelques exemples des difficultés constatées. Et comment est le Brésil par rapport au BIM?

Ce pays, considéré une future puissance mondiale, offre obstacles plus grands au BIM. Les problèmes commencent dans la recherche de professionnels qualifiés. Les universités sont retardées en relation à l’enseignement de cette méthode et qui est intéressé doit, normalement, rechercher l’information lui même. Pour résoudre ce problème est essentiel une rénovation dans l’éducation pour préparer les professionnels pour le BIM.

Le deuxième inconvénient est dans l’application du BIM. Il y a un gros problème dans l’interaction entre les logiciels étant donné que, au moment d’importation et d’exportation des fichiers il y a encore des pertes de données (problème qui n’est pas seulement limité au Brésil). Le mieux serait un langage capable de communiquer avec tous les logiciels ou, au moins, avec les logiciels le plus utilisés, pour finir les pertes. Ce langage serait un grand progrès dans les sociétés de projet.

Encore en relation à l’application, il existe une troisième barrière au Brésil: l’absence d’une bibliothèque solide de composants. La plupart des fournisseurs n’ont pas les informations et les caractéristiques de leurs produits et matériaux disponibles pour le BIM, et plusieurs ne voient pas ce besoin. À cause de cela, les concepteurs ont besoin de le faire. La conséquence est une perte de temps de travail des concepteurs. Un facteur aggravant est le manque de coopération entre les entreprises. Même si elles sont concurrentes, le mieux serait que celles-ci étaient ensemble et partagent des expériences et des matériaux, pour réduire du travail entre eux et augmenter la productivité et la capacité de résolution de problèmes. Toutefois, cela ne passe pas encore au Brésil.

On remarque qu’il y a encore plusieurs problèmes liés à la mise en œuvre du BIM, en particulier au Brésil, mais pas seulement là bas. Ce système est avantageux pour les projets et leur exécution, par contre une meilleure relation entre les entreprises impliquées dans ce domaine est essentielle, ainsi que entre ces entreprises et les universités, pour une coopération et pour la préparation de meilleurs professionnels.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*