Le Cloud au service du BIM

En quelques années, le Cloud s’est imposé comme un moyen de stockage et de partage de fichiers performant et accessible à tous. Le principe repose sur l’utilisation de serveurs pouvant stocker ou traiter l’information reçue. En plus de fournir une sauvegarde indépendante du matériel de l’utilisateur, le Cloud permet à plusieurs personnes d’exploiter un même document depuis différents postes de travail (tablettes, ordinateurs, téléphone portable…etc). J’ai choisi, dans cet article, de développer ce dernier point et de détailler les différentes applications du Cloud dans le Building Information Modeling.

En premier lieu, le Cloud adapté au BIM permet de diffuser mais aussi de gérer de manière plus efficace les modèles utilisés lors de la conception d’un bâtiment ou d’un ouvrage. En effet, ces modèles sont dans la plupart des cas lourds, complexes et doivent donc être partitionnés afin de pouvoir diviser le travail entre les différents collaborateurs. Leur partage dans leur totalité était donc délicat, puisqu’un moins d’un déplacement physique, il n’était pas possible de les transmettre. En effet, un e-mail, par exemple, ne peut pas supporter un fichier d’une telle taille.

Dans le Cloud, on retrouve également des programmes permettant par exemple d’accéder à une étude structurelle, ou encore à un rendu 3D extrêmement détaillé du projet. Les différents intervenants peuvent donc utiliser l’énorme puissance des serveurs cloud, leur permettant de réaliser des tâches complexes bien plus vite qu’à partir d’un poste de travail ordinaire.

Il ne faut pas oublier de souligner qu’avant que le Cloud n’émerge, la synchronisation entre les différentes équipes gérant un projet pouvait s’avérer très délicate, chacune ayant sa propre façon de faire, ce qui avait pour résultat d’augmenter les délais et de diminuer la précision. L’unicité de l’interface permet de résoudre les problèmes de coordination. Le Cloud représente donc un espace de stockage centralisé, dématérialisé, et où chaque modification effectuée par un intervenant au projet est immédiatement répercutée à l’ensemble des acteurs.

Le Cloud fourni donc à ses utilisateurs la puissance et la capacité de stockage nécessaire pour utiliser, gérer, ou encore modifier un modèle unique de projet. La coordination et la productivité sont ainsi améliorées de manière significative. C’est pourquoi, couplé au BIM qui lui-même rend l’étude d’un projet plus efficace, le Cloud permet d’atteindre des performances jamais égalées.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*