Le BIM, outils de communication

Dans le domaine de la conception et de la réalisation d’ouvrage en BTP, la communication entre ses différents acteurs est un des enjeux primordial du processus. Tous les corps de métier doivent être en mesure de dialoguer dans un langage connu et compris par tous, et c’est une chose que la modélisation numérique permet d’améliorer.

Que ce soit entre les architectes et les ingénieurs, les conducteurs de travaux et les chefs de chantier des différents lots, pouvoir échanger autour de documents précis et compréhensibles par tous peut faire toute la différence. Avec le BIM, les plans et données sont facilement accessibles et modifiables, et d’une grande lisibilité. Cette technologie permet un gain de temps dans la conception et la modification d’un bâtiment, et de pouvoir normaliser et harmoniser la représentation. Il réconcilie l’aspect technique et l’aspect architectural de la conception en permettant à la fois une grande précision de tous les aspects esthétiques comme techniques, en même temps que des possibilités de calculs et de mesures, et favorise ainsi la collaboration des équipes.

Un outil pratique

La modélisation numérique sert tout le long de la vie d’un chantier et à tous les niveaux, de la modélisation des avancements et des cadences à la gestion des levées de réserve avant la livraison. Elle permet en plus d’éviter la multiplication des documents papiers au fur et à mesure de l’avancement et des modifications, et d’avoir une vision claire des objectifs et du futur ouvrage.

Pas un remplaçant, mais un complément

Le BIM reste avant tout un outil de gestion et de communication. La conception architecturale reste encore l’affaire de la main et du crayon, du papier et de la maquette, au moins dans sa phase de recherche. Mais le passage au BIM permet une synthèse et une vision globale du projet. Il n’est pas une « menace » à la vision traditionnelle du projet comme peuvent le juger certains mais un complément, un allié pour le secteur de la construction. C’est un gain de temps considérable en fin de conception quand il est temps de produire des documents clairs qui seront la vitrine du projet. Il nécessite néanmoins un apprentissage sérieux et conséquent pour devenir un réflexe et une aide et non une pratique marginale car difficile d’utilisation.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*