Le BIM, ou comment mieux faire

      Le BIM (Building Information Model), également appelé maquette numérique, révolutionne notre façon de travailler. Il s’impose petit à petit comme un outil indispensable dans le domaine du BTP. Lors de chaque phase d’un projet, il présente de nombreux avantages. Lesquels sont-ils ?

Phase 1 : Mieux concevoir 

      Tout d’abord, la maquette numérique permet de visualiser très concrètement le projet, beaucoup mieux que sur des plans 2D. C’est pour cela que le BIM est un outil d’aide à la décision puisqu’il est alors facile de faire des simulations précises, par exemple, cela permet au client de choisir entre différentes variantes. De plus, la centralisation de toutes les informations dans un seul document permet d’éviter les incohérences entre les actions des différents acteurs. Enfin, l’un des principaux atouts du BIM est l’optimisation des coûts. Par exemple, la maquette peut prendre en compte la dimension budgétaire du projet, les quantités peuvent alors être récupérées de manière très précise, ou encore, les déperditions et les consommations liées à la réglementation thermique peuvent être calculées très finement. D’après une étude anglaise, les coûts de construction pourraient ainsi être réduits de près de 20%.

Phase 2 : Mieux construire

      Lors de la phase de construction, il est intéressant d’intégrer le facteur temps dans la maquette, cela permet d’une part de vérifier que l’enchainement du planning est cohérent et d’autre part de visualiser l’évolution de la construction du projet. Grace à une meilleure organisation du chantier, les délais sont maximisés, mais la qualité et la sécurité le sont également, notamment grâce au repérage en amont sur la maquette des problèmes éventuels et des différentes situations à risques.

 Phase 3 : Mieux exploiter

      Les bénéfices du BIM ne s’arrêtent pas à la livraison de l’ouvrage, il en révèle de nombreux encore après. Il est important de noter que 75% du coût d’un ouvrage est généré par son exploitation ,c’est pourquoi les clients sont intéressés par tout ce qui pourrait l’optimiser et ainsi en réduire le coût. Le BIM permet ainsi de faciliter la maintenance de l’ouvrage, notamment grâce à la centralisation de toutes les données concernant les différents matériels et équipements. Il permet également l’anticipation de l’évolution de l’ouvrage dans le but d’optimiser son utilisation, par exemple, les universités n’utilisent en moyenne que 20% de leur capacité.

      Les avantages du BIM sont incontestables, celui ci sera très bientôt un outil indispensable, en particulier dans le domaine du BTP, que tout intervenant se devra de connaître et savoir utiliser.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*