Tous les articles par chaizesa

Le BIM et les PME

Le BIM semble aujourd’hui devenir un outil incontournable dans le monde du BTP. Son point fort est de pouvoir intervenir à toutes les phases du projet, de la conception à la réalisation des travaux jusqu’à l’exploitation de l’ouvrage. Il permet un gain de performance, une augmentation de la qualité des études ou encore d’intégrer les questions du développement durable tout au long du cycle de vie d’un projet. Il est certain que le BIM est un véritable progrès pour le monde de la construction mais toutes les entreprises peuvent-elles avoir accès au BIM ?  Qu’en est-il des PME ?

 

Les avantages du BIM pour les PME

Le BIM semble être utilisé pour réaliser des projets de construction de grandes envergures. Les Majors et autres très grandes entreprises du BTP sont les premiers à signer des contrats pour lesquels le BIM est obligatoire. Ils sont ainsi les premiers à bénéficier des avantages du BIM.  Pourtant, le BIM peut se prêter à la réalisation de petits projets tels que la création d’habitations individuelles. Ces dernières représentent une grande part de l’énergie que nous utilisons, l’introduction du BIM pourrait par exemple permettre d’améliorer leurs performances énergétiques. Les PME ont donc aussi un intérêt à se munir de logiciels de type BIM comme aide à la conception. De plus, lorsque survient des erreurs de conception, le modèle 3D permet de détecter les interférences entre différents éléments et de les corriger avant la réalisation sur chantier. Ce type de problème est aussi rencontrer par les PME, une fois de plus le BIM présente aussi de grands avantages pour ces entreprises puisqu’il permettra à la fois de réaliser un gain de temps et surtout de réduire les coûts. C’est aussi l’occasion pour les PME de remporter plus de contrats, en effet un modèle 3D permet une meilleure communication avec le client. Ainsi, le BIM présente beaucoup d’avantages : améliorer les performances énergétiques, réaliser un gain de temps, augmenter la rentabilité d’un projet, mais aussi permettre d’obtenir de nouveaux contrats.

Les obstacles au BIM dans les PME

Mais l’introduction du BIM dans une entreprise a un coût. Le logiciel coûte 6000 €. La complexité des logiciels BIM obligent ses utilisateurs à suivre une formation. Son coût s’élève à 1000 € par jours sachant qu’il faut au moins compter une semaine de formation. De plus, au vue de la puissance des logiciels BIM, il est nécessaire de disposer d’ordinateurs performants dont le coût peut être estimé à 2500 €. Il faut aussi souligner que le passage de la CAO au BIM créera une perte de rendement d’environ 30% pour les 6 premiers mois (données recueillies sur www.objectif-bim.com). Il est clair que le coût pour introduire le BIM dans une entreprise est un grand frein surtout pour les PME qui ne peuvent par exemple pas faire face à une perte de rendement. Sachant que le BIM est trop récent pour pouvoir en connaître la rentabilité économique réelle, les PME sont aujourd’hui réticentes à investir.

Le BIM : un nouveau marché économique ?

La Ministre Cécile Duflot a annoncé que le BIM serait progressivement obligatoire pour les marchés publics d’ici 2017. Les PME qui n’ont pas l’accès à cette technologie seront petit à petit mises à l’écart de ce type de contrat. Pourtant depuis 2006, les politiques ont modifié le code des marchés publics pour faciliter l’accès des PME à la commande public. Mais si le projet du ministère est maintenu, c’est l’ensemble des PME qui est pénalisé perdant tout un marché. Le BIM est peut-être en train de créer un nouveau marché économique dans lequel les grandes entreprises pourront obtenir de nouveaux contrats incluant le BIM et les PME seront encore plus limitées quant au type de contrat qu’elles pourront réaliser. Dans le futur, il faut espérer que le BIM aura une rentabilité telle que les PME oseront investir pour qu’elles puissent avoir accès à tous les projets réclamant l’utilisation du BIM.

 

 

 

Share Button